9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 17:22

brazil

Braziiiiiiil !

 

En rebaptisant mon blog Déco et Talons hauts (anciennement "Ma déco à Munich"), de nombreux lecteurs (bon en fait, ma soeur et une copine...) m'ont alors demandé :

- "Alors tu ne parleras pas que de déco mais aussi de mode, c'est ça ?

- Ben heuuuuuu, non, pourquoi ?

- Pour "talons hauts" ! Pourquoi tu l'as appelé comme ca alors ?

- Si j'te réponds que je suis juste un peu fétichiste des chaussures (et des sacs à main, et du maquillage, et de mes cheveux...), ça compte bon comme réponse ?"

 

Bref, je ne concevais pas (encore) à ce moment là l'idée de mixer deux concepts pourtant forts compatibles : la déco et la mode. J'ai finalement eu le déclic en découvrant ce nouveau magazine Couch dont on parle ici -klik-, qui fusionne avec brio mes deux sujets de prédilection.

 

Aujourd'hui j'ai donc décidé de vous parler de mon nouveau TOC du mois (c'est Acute Brünett aka Marie-Alix Thomelin qui me trouve un poil obsessionnelle quand j'ai un truc dans la tête... ^^), le lissage brésilien.

Mais d'abord, je dois vous parler de mes cheveux (j'ai tellement saoulé les copines que je vais un peu les soulager en vidant mon sac ici...) :

Mes cheveux, c'est environ 20 ans d'expériences plus ou moins réussies, en passant de la permanente (houuuu, ça c'était y a longtemps quand même...) aux lissages excessifs à coup de fer chauffé à plus de 200°, de jolis cuivrés chez le coiffeur au jaune canari orangé fait maison... mais surtout une bonne dizaine d'années de balayages qui ont littéralement eu raison de ma tignasse (ça s'est tout de même terminé un dimanche chez le coiffeur de l'aéroport, le seul ouvert un dimanche à Munich, soit 46 kms de la maison, pour essayer de rattraper mes conneries délires capillaires...).

Bill Kaulitzlady-gaga.jpgBrad Pitt 1997chien-frise.jpg

Comme vous pouvez vous en apercevoir sur les images ci-dessus (qui peuvent heurter le jeune public, attention !), toute expérience n'est pas forcément bonne à vivre...

Bref, ils devaient être à peu près aussi sains que Lindsay Lohan avant de rentrer en cure de désintox, ça ressemblait vaguement à un truc comme ça :

poney

 

 

Alors, dans un élan humanitaire, du genre j'arrête de massacrer mes cheveux, j'ai commencé par essayer de stopper fer à lisser et autre brushing, mais là, ils étaient vraiment super contrariés... épouvantailj'avais beau leur murmurer des mots doux à l'oreille, rien à faire, ils n'allaient pas se laisser faire comme ça. Ben oui, le brushing c'était un beau cache-misère mais le cercle viscieux était installé : en brushant (et du coup en brûlant) mes cheveux, ils avaient l'air soyeux et lisses mais en décidant d'arrêter ces coiffages presque quotidiens pour les assainir, je devais passer par la case épouvantail et ça, pas question... trop coquette pour ça et ce n'est pas parce qu'avec -16° on reste planqués sous des gros bonnets qu'il faut négliger le look, m'enfin ! 

 

 

J'ai aussi décidé de stopper tout produit capillaire acheté sur le marché (en passant du aromazonesimple "parce que je le vaux bien" aux produits du coiffeur qui coûtent un bras) en commandant dans des boutiques bios tout mon kit de petit chimiste et en confectionnant moi-même shampoings, soins et masques, sur les conseils avisés de certaines blogueuses comme Ava de Longs cheveux ou Le blog du cheveu.

 Et j'éprouve une grande satisfaction à soigner mes cheveux avec du 100% naturel, en sachant exactement ce qui compose mon shampoing et d'où vient chaque ingrédient.

sirenes

 

Mais je suis une éternelle impatiente, et je voulais une chevelure de sirène, là, maintenant, tout de suite ! (Enfin pour la longueur, faudra repasser,... je parle en terme de brillance et de douceur).

 

 

 

C'est là que Groupon (site d'achats groupés à prix négociés donc attractifs), m'a grouponfait de l'oeil car je reçois justement la semaine dernière une offre fort alléchante pour un "brazilianische Keratin Behandlung", le fameux lissage brésilien. Notez qu'en France, on parle de lissage alors qu'en Allemagne, il s'agit d'un traitement (Behandlung). J'insiste là-dessus car depuis que je clame haut et fort ma volonté de bio et de naturel, ça en a fait doucement rire certaines (n'est-ce pas Acute Brünett ? ^^) que je me lance dans une X-ième expérience sur mes cheveux...

 

Alors après quelques dizaines d'heures (au moins) passées à décrypter sur le net en quoi consistait le lissage brésilien (je salue au passage le blog du coiffeur David Bralizz, spécialiste en la matière à Paris), j'ai sauté le pas en toute confiance. En quelques mots, il s'agit d'un traitement profond à la kératine à effet lissant, en clair, le cheveu est renforcé grâce à l'action de la kératine, composant essentiel du cheveu. D'autre part, les agents hydratants tels que le cacao, l'argile blanche, cupuaçu et autres, apportent toute l'hydratation nécessaire pour que le cheveu retrouve sa brillance naturelle. (Source : David Bralizz)

La kératine est en fait la matière première du cheveu et représente 95% de ce dernier. Mais à force d'agressions diverses (colorations, brushings...), le cheveu s'apauvrit en kératine et malgré tous les soins "miracles", seul un nouvel apport de matière pourra vous faire retrouver vos cheveux de jeune fille, et même mieux ! Contrairement à un défrisage ou un lissage japonais, ce soin brésilien va lisser le cheveu sans modifier sa structure physique : le produit pénètre, répare les fourches et "colmate" les cassures comme le plâtre sur les trous d'un mur. Le traitement reste efficace environ 4 mois, à condition d'utiliser par la suite des shampoings doux sans sodium laureth sulfate, qui décaperaient la kératine (d'où l'intérêt de fabriquer mes propres shampoings : je sais exactement ce qu'il y a dedans !). 

En gros, vous passerez de ça :

chat

A ce résultat :

cheveux lisses


J'ai donc découvert un petit salon de coiffure dans le quartier de Schwabing à Munich, Lucia's Studio, tenue par Lucia herself, une charmante brésilienne dont l'accent à lui seul vous fait oublier les températures sibériennes du moment.

La durée du soin est assez longue, prévoyez au moins 2h30, mais je vous assure que ça vaut le détour ! C'est une révolution capillaire qui se déroule en ce moment sur ma tête, croyez moi ! Plus de brushing, j'ai à peine besoin d'appliquer un après-shampoing tellement ils sont doux et lisses, je passe la main dans mes cheveux à longueur de temps... Un miracle !!

lucias studio

Bon, ce soin a tout de même un inconvénient de taille, c'est son coût : avec un prix moyen de 300 euros (merci Groupon, je l'ai eu à 109 euros !), il n'est pas à la portée de tous, surtout qu'on devient vite accro !

 

Alors, convaincues ?

Bis Bald !

 

Mot du jour / Wort des Tages : le soin - die Pflege

Partager cet article

commentaires

virginie 07/03/2012

J'ai beaucoup ri en lisant ton papier (et ^grâce aux photos aussi...)
Tu n'as vraiement plus besoin de faire de brushing?
Parce que pour moi c'est vraiement loin d'être aussi révolutionnaire. Le brushing est plus facile ok mais si je ne le fais pas, j'ai toujours de boucles, enfin plutôt des crans assez moches...

Le Blog du Cheveu 17/03/2012

Super article, très intéressant et très agréable à lire ! A bientôt ! Et merci pour le lien ;-)

Vers les Albums photos

Une Recherche ?

Liens

  macaron marie claire

LiensDécoCoul.png

LiensMunichLiensAutres

Social.png

1318765832_facebook.png

logo_hellocoton.png

GrüB Gott - Welcome

deutsch English

i-breze-muenchen-muc-bretzel-brezel-pretzel-brezn-brez-n-lo

damouredo.pngdamouredo.com Carré

link

Catégories

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog